Chenilles processionaires 

La chenille processionnaire est la larve d’un papillon nocturne, elle mesure de quelques millimètres à 4cm selon leur stade de développement. Leur corps est recouvert d’une multitude de poils urticants capable de déclencher  de graves allergies et des lésions cutanées, oculaires et buccales (chez les animaux) ce qui en fait des insectes dangereux pour l’homme et les animaux domestiques. Cette chenille est en passe de conquérir la presque totalité du territoire français à l’exception des  zones froides. Remontant  du sud à la faveur du réchauffement climatique, cette espèce invasive un véritable sujet de préoccupation. 

Sur les pins lorsque l’infestation est importante, par leur voracité les chenilles peuvent défolier complétement les arbres ce qui les rend plus fragiles et réduit leur croissance. 

La destruction des chenilles peut se faire en plusieurs étapes.

Durant l’hiver, retirer les nids avec un échenilloir et les bruler, mise en place d’éco pièges pour capturer les chenilles au printemps quand elles descendent de leur arbre en file indienne (d’où leur nom de chenilles processionnaires).

A la période de l’accouplement dès que les papillons sortent pour la reproduction mise en place de pièges à phéromones pour capturer les mâles et limiter la fécondation.

A l’automne un traitement  par pulvérisation d’une solution insecticide naturelle (Bacillus) sur les pins pour détruire les larves.